Terrain à bâtir à
Baracé (49430)

Prix du terrain

24 100 €

  • Terrain de 600 m²

Référence : CJ1298572_3A-0

RARE A CE PRIX ! Terrain autorisant la construction de 600m2 en vente à Baracé
Sur le territoire de Baracé du département du Maine-et-Loire (49), passer de l'idée au projet avec un terrain à construire. Cette surface vous offre 600 m2 pour réaliser votre rêve grâce à la construction d'une maison neuve pour toute la famille. Contactez dès à présent Cédric JOUET (0610227676) de l'agence Maisons Bernard Jambert Angers pour en savoir plus. Les organismes bancaires peuvent vous accorder un crédit immobilier à taux zéro.

Mentions légales


Terrain proposé par un partenaire foncier selon disponibilités et autorisation de publicité et sélectionné par le constructeur en vue de construire une maison neuve avec un contrat de construction de maison individuelle, dans le cadre de la loi du 10/12/1990. Assurances et garanties du constructeur (RC professionnelle, décennale, dommage ouvrage, garantie de remboursement de l'acompte, livraison à prix et délai convenu) : @urlMentionLegale.

Contactez l'agence de Angers

    * Champs obligatoires

    Vos informations sont traitées par HEXAOM et transmises à un conseiller commercial qui vous contactera afin de répondre à votre demande. Les plans et images présentés sur notre site sont la propriété d’HEXAOM et ne peuvent pas être reproduits sans son accord. Pour retrouver notre politique de protection des données personnelles et exercer vos droits conformément à la « loi informatique et liberté » cliquez-ici.

    Contacter

    Appeler

    Contactez l'agence de Angers

      * Champs obligatoires

      Vos informations sont traitées par HEXAOM et transmises à un conseiller commercial qui vous contactera afin de répondre à votre demande. Les plans et images présentés sur notre site sont la propriété d’HEXAOM et ne peuvent pas être reproduits sans son accord. Pour retrouver notre politique de protection des données personnelles et exercer vos droits conformément à la « loi informatique et liberté » cliquez-ici.